Maison du Numérique et de l’Innovation Place Georges Pompidou 83000 Toulon
04 94 05 55 50
info@c2rcsud.org

Edito

Centre Ressources Régional Cyber

Dans un contexte marqué par l’invasion russe en Ukraine, il est indispensable d’évaluer le niveau et le volume des attaques numériques faisant partie désormais des lignes d’opérations militaires. Selon les analyses de SANS1 Institute, les cyber-opérations russes auraient ciblé des points stratégiques dans les domaines de l’infrastructure, des systèmes d’informations et de commandement et plus largement les réseaux bancaires. En réponse, l’Union européenne multiplie les sanctions contre les Russes et l’on peut légitimement s’interroger sur les cibles numériques privilégiées pour asphyxier davantage l’économie et freiner la progression des forces russes.

Côté russe, un grand nombre de groupes d’activistes très avancés dans les domaines de la cyberattaque a été identifié. Ils sont attribués aux différents départements et sections des services de sécurité et de renseignement russes. De plus, les groupes de cybercriminels et Hackivist sont associés et coopèrent pour amplifier les effets des cyberattaques. Enfin, des implications nord coréennes et chinoises ne peuvent être exclus et soulignent donc avec acuité l’accroissement des risques cyber pouvant à la fois agir au titre de la désinformation mais aussi aller plus loin sur la plupart des réseaux sensibles dans les jours à venir. Au lendemain d’une pandémie qui révélait à tous l’extrême sensibilité de nos infrastructures numériques, cette guerre en Ukraine ne fait qu’accentuer l’importance primordiale de la stratégie du cyberespace. Selon le Figaro, au lendemain du discours de Vladimir Poutine, une attaque cyber d’ampleur inégalée à ce jour a ciblé le réseau satellitaire ViaSat couvrant l’Europe et notamment l’Ukraine isolant des réseaux des milliers de personnes. On parle de CyberBlast. Des usagers en France ont également été privés de leurs réseaux internet.

L’Agence nationale de sécurité des systèmes d’informations publie 5 mesures à mettre en œuvre sans tarder au sein des entreprises. A lire absolument ! Ici aussi, l’autonomie stratégique de notre pays dans le domaine numérique est un gage de notre suprématie informationnelle.

[1] Source SANS institute : compagnie privée américaine spécialisé en cyber sécurité

Auteur : général de corps aérien (2s) Patrick LEFEBVRE